Notre dernier article de la série « Pourquoi localiser… » s’intéresse à la localisation des études de marché et explique en quoi elle est nécessaire.

Autrefois, les entreprises pouvaient prospérer en se concentrant sur les ventes d’un seul pays ou celles des marchés anglophones uniquement. D’autres ont peut-être installé des locaux dans certaines des plus grandes économies étrangères du monde, en s’adressant uniquement à un public anglophone.

Cependant, pour maximiser vos chances de succès dans l’environnement concurrentiel d’aujourd’hui, il est primordial de comprendre que l’anglais en tant que langue mondiale ne suffit pas, il faut envisager le monde comme un marché en croissance constante.

Comme nous l’avons évoqué dans l’article précédent, Internet se mondialise et la plupart des utilisateurs privilégient un contenu dans leur langue maternelle, beaucoup ne naviguent pas dans une langue autre que leur langue maternelle.

L’anglais est la langue maternelle de seulement 5 % de la population mondiale, ce qui signifie que 95 % des consommateurs globaux sont délaissés et que leur opinion n’est pas prise en compte (si l’étude de marché n’est faite qu’en anglais). Pour assurer une croissance mondiale élevée aux entreprises multinationales et aux petites entreprises souhaitant vendre dans le monde entier ou cibler des pays spécifiques à l’étranger, une étude de marché localisée doit être considérée comme un investissement clé.

De grandes opportunités se trouvent également sur les marchés émergents. Les plus importants d’entre eux n’utilisent pas l’anglais comme première langue, tels que la Chine, le Brésil, le Moyen-Orient et la Russie. En outre, ces pays ont un faible taux de compréhension de l’anglais. Dans les régions où l’anglais est plus largement compris, comme l’Inde, une étude localisée doit quand même être envisagée. La plupart des études menées s’appuient sur les expériences descriptives et les opinions émotionnelles des personnes ; idées et pensées qu’il leur serait extrêmement difficile d’exprimer de manière concise et correcte dans une deuxième langue.

À cela s’ajoute la relation entreprise-consommateur, dont la perception est améliorée lorsque l’on utilise la langue maternelle du consommateur. Cela permet à une marque de se rapprocher de l’individu et renforce l’image de l’entreprise auprès d’un public plus large.

Si l’anglais est la langue des affaires dans le monde, cela ne signifie pas qu’il s’agit de celle du client.

Consultez la liste de nos industries pour en savoir plus sur la localisation des études de marché et sur la manière dont nous pouvons vous aider dans vos projets.

Autres articles de cette série :

  1. Pourquoi localiser… des formations en ligne ?
  2. Pourquoi localiser… un site Web ?